Zale de Plečnik, le jardin de tous les saints

L’architecte Joze Plečnik (1872-1957) a acquis aux yeux du public averti le statut de l’artiste capable de manifester l’esprit contemporain – qu’il s’agisse de l’aménagement d’une simple pierre tombale ou d’un vaste plan urbanistique – sans recours au langage moderniste.L’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Saint-Etienne (ENSASE) accueille dans ses murs, depuis le 25 novembre et jusqu’au 13 décembre 2013, l’exposition “Zale de Plečnik, le Jardin de tous les Saints”, autour du Cimetière de Zale à Ljubljana, conçu par l’architecte Joze Plečnik, figure tutélaire de l’architecture moderne en Slovénie.

Les formes inspirées du vécu personnel et la réinterprétation de l’ancien lui suffisaient amplement pour exprimer les contenus architecturaux les plus subtils. La modernité ne représentait pas pour lui une césure, encore moins une rupture totale avec le passé.

Au contraire, il estimait possible de décliner au présent les thèmes historiques de l’architecture et pas seulement ceux appartenant au patrimoine européen. Bref, Joze Plečnik se sentait comme un digne continuateur de la tradition. Une telle position lui permit de préserver justement dans ses constructions le sens du devoir symbolique.

Sa personnalité, son courage de chercher la solution la plus originale, surtout s’attaquant à une tâche aussi ardue que l’aménagement de l’espace réservé aux cérémonies funéraires et son exigence rigoureuse de qualité d’exécution ont conduit à cet ensemble à la fois monumental et intime consacré aux derniers adieux. (src. Le Courrier de l’Architecte)

Conférence

Durée : 1h 28mn
Conférenciers :
Editeurs : ENSASE – Service informatique/multimédia
Lieu : ENSASE, salle François Tomas, Saint-Etienne
Date : 29 Novembre 2013
Droits : ENSASE 2013
Contact : webmaster@st-etienne.archi.fr
Genres : pédagogie
Langues : Français

Written by administrateur